La production genrée d’un problème public de l’islam en France

L’accumulation de lois et réglementations limitant le port du voile depuis les années 2000 n’est que l’aboutissement sur le plan juridique de la construction d’un problème public de l’islam en France. Les acteurs de cette politisation sont multiples (personnels politiques et militantes féministes notamment). Ce problème repose sur un présupposé : de par leur religion, les français de confession musulmane n’ont majoritairement pas intégré le principe du droit des femmes, tandis qu’il serait déjà acquis à la culture française. La dimension genrée voire sexuelle de cette opposition lui confère une charge symbolique particulièrement forte. S’est alors affirmée l’idée que la présence musulmane pourrait être une menace pour l’égalité femme-homme en France, au-delà des seules populations musulmanes. Pourtant un certain nombre de femmes musulmanes refusent le dilemme émancipation/religiosité. Elles se créent des formes de puissance d’agir à l’intérieur du cadre normatif islamique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s