La France offre des bateaux aux garde-côtes libyens

Le 21 février 2019, la Ministre des Armées Florence Parly a annoncé la « cession » de six bateaux de garde-côtes (équipés de supports pour armes lourdes) au Gouvernement d’Union nationale libyen pour soutenir la Libye dans sa lutte contre l’immigration clandestine. Ce geste inédit s’inscrit en continuité de la gestion sécuritaire et militarisée de l’immigration par la France et plus largement l’Union européenne. Cette politique consiste entre autres à externaliser le contrôle des frontières et la répression des migrants sur les rives Sud de la Méditerranée. La traversée de la Méditerranée devient à la fois plus précaire et plus dangereuse, ce qui est censé dissuader les migrants de quitter leur pays. Paradoxalement, la France et la quasi-totalité de la communauté internationale ont maintes fois dénoncé les atteintes à la dignité humaine que subissent les migrants en Libye. Dans un rapport diffusé en décembre 2018, la mission des Nations unies pour la Libye faisait état de « tortures et autres mauvais traitements, travail forcé, viols et violences sexuelles commis en toute impunité » par les gardes des centres de détention libyens. 

 Source: Le Monde du 22/02/19. « Migrants : Paris cède six bateaux de garde-côtes à Tripoli ». 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s