Portrait de Nadia Murad sur le Centre Nobel de la Paix (Oslo)

Centre Nobel de la Paix, à Oslo. En bas à droite, le portrait du Nadia Murad, prix Nobel de la Paix en 2018. Militante kurde irakienne, elle est faite esclave sexuelle par des membres de l’Etat islamique en 2014 avant de fuir et de s’installer en Allemagne grâce à la politique migratoire du gouvernement fédéral du Bade-Wurtemberg. Depuis, elle a œuvré en tant qu’ambassadrice de bonne volonté à l’ONU pour la protection des femmes et des enfants en Irak et en Syrie et contre la traite des êtres humains.  

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s